Blogue

Entretien du gazon : les avantages de la tonte

Une part importante de l’entretien du gazon revient à la tonte, une opération qui se répète souvent pendant la saison estivale, mais qui comporte d’indéniables avantages pour la pelouse.

Que vous arriviez à y prendre plaisir ou que cela représente une réelle corvée, tondre la pelouse fait partie des éléments essentiels de l’entretien du gazon pour le maintenir en bonne santé. En effet, de bonnes pratiques de tonte vous évitent la majorité des problèmes de pelouse et lui donnent plutôt une belle apparence uniforme et dense.

 

Les avantages de la tonte du gazon

Tondre le gazon haut permet aux racines de bien se développer pour un enracinement en profondeur. La pelouse est ainsi plus résistante aux périodes de sécheresse, aux attaques d’insectes et à la prolifération de mauvaises herbes. À l’inverse, les tontes rases font des racines superficielles, ce qui nuit à l’absorption de l’eau et des éléments nutritifs par le gazon, qui devient donc plus vulnérable.

La tonte permet donc :

  • D’assurer un meilleur enracinement;
  • De conserver de l’humidité du sol et la coloration verte du gazon;
  • De prévenir les dommages causés par les maladies et les insectes comme les vers blancs;
  • De réduire la présence de mauvaises herbes.

 

La tonte idéale

La tonte idéale devrait répondre à certaines règles de base, notamment en ce qui concerne la hauteur de coupe, la fréquence et le moment choisi.

  • Tondre à 6 cm lors de la première tonte du printemps, pour stimuler la pousse, et lors de la dernière tonte de l’automne, pour prévenir le développement de maladies.
  • Tondre à une hauteur d’environ 7,5 cm durant toute la saison. Pour conserver cette hauteur, commencer la tonte dès que les brins ont atteint 11 à 12 cm.
  • Maintenir une fréquence de tonte régulière pour éviter de couper plus d’un tiers de la longueur des brins.
  • En période de croissance active, tondre chaque semaine ou même tous les cinq jours. Pour les mois d’été, espacer la tonte toutes les deux semaines.
  • Ne jamais tondre en période de canicule ou lorsque la pelouse est humide, après une pluie ou avec la rosée matinale.
  • Tondre le gazon sec avant une pluie ou en fin d’après-midi, pour une coupe plus nette et des résidus distribués uniformément sur la pelouse.
  • Modifier le parcours de tonte chaque semaine pour que les rognures ne soient pas toujours envoyées aux mêmes endroits.
  • Maintenir les lames de tondeuse bien aiguisées pour une coupe nette qui favorise la cicatrisation et la repousse.

 

L’herbicyclage

L’herbicyclage, qui consiste à laisser les résidus de coupe sur le gazon, procure encore d’autres avantages à la pelouse. En décomposant les résidus de tonte, les micro-organismes du sol permettent la libération des éléments nutritifs qu’ils contiennent. Cette pratique permet notamment de réduire la quantité d’engrais et d’eau nécessaire à la bonne croissance du gazon.

Certaines tondeuses permettent de déchiqueter et d’éparpiller l’herbe au fur et à mesure de la tonte. Avec une tondeuse ordinaire, il est également possible de repasser sur les résidus pour les réduire en plus petits morceaux. Lorsque le gazon est trop long et que les rognures forment de petits tas ou une couche trop épaisse, il est toutefois recommandé de les ratisser et de les ramasser.

Les spécialistes d’Experts Verts peuvent vous conseiller pour la tonte de votre pelouse et l’entretien de votre gazon. N’hésitez pas à faire appel à leurs services pour une inspection de votre terrain et un programme de traitement sur mesure selon vos besoins.